Bénin/Violences post-électorales : l’homme amputé retourne en prison

Le jeune béninois Dénis Djossou, victime d’un projectile ayant amputé sa main gauche lors des manifestations post-électorales en début du mois de mai, retourne en prison, quelques jours après sa libération, a-t-on appris.

Selon Beninwebtv, M. Djossou avait été libéré, pour recevoir des soins dans un hôpital pour l’amélioration de sa santé.

Après cette courte période de liberté provisoire, il a regagné la prison cette semaine après avoir été présenté au procureur de la République le mardi 28 mai.

Lire aussi : Togo : accident du camion transportant des tonneaux de cyanure de sodium près de Bafilo…la version officielle

Mais, le tribunal s’est déclaré incompétent pour son cas et n’a pas tranché sur son sort. Le pauvre Dénis passera encore des jours en prison en attendant la suite de son procès, nous renseigne la source.

En rappel, une cinquantaine de personnes sont interpellées et poursuivies pour attroupement non armé au lendemain des manifestations du 1er et 2 mai dernier. Ces manifestations ont coûté la vie à 4 personnes selon Amnesty International. Les personnes interpellées ont été présentées ce mardi 28 mai 2019 au procureur de la République.

Plus d'articles
Elton John fait de troublantes révélations sur Michael Jackson