Bénin : Voulant se lancer dans le bizzi, leurs n*des se retrouvent sur les réseaux sociaux

Facebook
Twitter
WhatsApp

Au Bénin, voulant se lancer dans la pr0st!tut!on en ligne, communément appelée bizzi, 2 filles ont vu leur n*des exposés sur les réseaux sociaux.

La recherche du gain “facile” pousse de plus en plus de filles à se lancer dans la pr0st!tut!on. Avec l’apparition des réseaux sociaux, elles sont nombreuses à s’adonner au plus vieux métier du monde, sans pour autant faire le goudron.

C’est donc l’activité dans laquelle voulaient se lancer deux (2) sœurs béninoises, peut-on lire sur les réseaux sociaux. Pour ce faire, elles auraient contacté un numéro figurant sur une page Facebook au nom de Folakè.

Cette dernière est un célèbre tiktokeuse dont les s3xtapes avaient été diffusées sur les réseaux sociaux et qui est accusée de pratiquer du bizzi. Elles voulaient donc que cette dernière les fasse entrer dans le circuit.

Malheureusement pour elle, il s’agissait d’un faux compte derrière lequel se cachait en réalité une autre personne. Cette dernière a alors convaincu les jeunes filles de lui envoyer des informations sur elles. Il s’agissait entre autres de leurs prénoms et de leur ville de résidence.

Ensuite, leur interlocuteur leur a demandé des photos d’elles tout en insistant qu’il fallait que ce soient des photos d’elles nues où leurs visages sont visibles. Les jeunes femmes devaient également envoyer des vidéos d’elles en train de se [email protected]

Bénin bizzi

Naïves, les deux jeunes filles ont accédé aux demandes de leur interlocuteur. Ce dernier a ensuite partagé les captures d’écran des conversations téléphoniques et les images intimes des jeunes filles dans un groupe WhatsApp. Depuis, elles font le tour des réseaux sociaux.

Bénin bizzi

Il faut une nouvelle fois rappeler que les réseaux sociaux sont des outils qui peuvent s’avérer dangereux s’ils ne sont pas utiliser à bon escient.

Ne manquez rien de l’actualité en rejoignant notre chaîne Telegram