Benzema meilleur que Cristiano Ronaldo ? La réponse du madrilène secoue la toile

Dimanche soir, au King Fahd Stadium de Ryad, Karim Benzema a l’occasion de soulever un premier trophée dans cette saison 2021-2022. Capitaine du Real Madrid, l’attaquant français est à 90 (ou 120) minutes d’inscrire une nouvelle ligne à son palmarès avec la Supercoupe d’Espagne contre l’Athletic Bilbao.

Face aux Basques, le natif de Bron sera une nouvelle fois le fer de lance de l’attaque madrilène aux côtés de Vinicius Jr. On attendait un duo explosif avec Eden Hazard, c’est finalement avec le jeune Brésilien qu’il a pris sous son aile que l’international français fait des ravages en Espagne et en Europe. A 34 ans, Karim Benzema est au sommet de son art et plus mature que jamais dans le plus grand club du monde.

Crédit Photo : Foot Mercato

Critiqué à de nombreuses reprises depuis son arrivée au Real Madrid en 2009, l’ancien buteur de l’Olympique Lyonnais a résisté à la presse espagnole, à tous ses coaches et est aujourd’hui le capitane madrilène, fort de sa longévité. Un changement de statut qui s’est apparenté au départ de Cristiano Ronaldo vers la Juventus Turin en 2018.

Libéré par l’aura omniprésente du Portugais, Benzema a pu donner la pleine mesure de son talent. Malgré tout, il se défend d’avoir été au service du quintuple Ballon d’Or pendant une décennie.

“Ce n’est même pas lieutenant, ce n’est pas ça ! Je ne me disais pas : ‘Ah, il faut que je lui donne tous les ballons.’ Je jouais mais le gars mettait le double de buts, confesse Benzema dans France Football. C’est la vérité, tu ne peux rien faire contre cela. Depuis qu’il est parti à la Juve, j’ai pris le relais à ma manière et ça se passe bien. Je ne joue pas comme Cristiano Ronaldo, et lui, pas comme Karim Benzema.”

Beaucoup plus dans la création que dans la finition de son temps avec Cristiano Ronaldo, Benzema ne regrette rien de sa collaboration avec le Portugais. Si l’armoire à trophée est aujourd’hui bien remplie, le Français sait que CR7 y est pour beaucoup ainsi que leur relation sur le terrain.

“Il ne m’a pas empêché d’être la meilleure version de moi plus tôt. Nous avons gagné beaucoup de tires, je me suis fait grave plaisir. Penser comme ça, c’est penser de façon individuelle. J’ai gagné toutes mes Ligue des Champions avec lui, de nombreux championnats, nous avons mis je ne sais combien de buts, nous faisions partie du trio magique avec Bale, il y a beaucoup de très bons points et j’en vois aucun de noir.”

Ne comptez donc pas sur Benzema pour évoquer un once de regret. S’il est aussi fort à 34 ans, il sait qu’il le doit aussi à Cristiano Ronaldo dont il a pris les codes de travail en dehors du terrain pour perdurer dans le temps.

Similaires