in

Berlin / Covid-19 : des milliers de personnes protestent contre les mesures de sécurité

Des milliers d’Allemands se sont réunis le samedi 1er août 2020 à Berlin pour protester contre le port des masques faciaux et les vaccins, célébrant ainsi une “journée de liberté” contre les restrictions liées au coronavirus après des mois de lutte et de restriction. 

Beyoncé : l’hommage de la chanteuse à DJ Arafat dans son dernier clip

 

La police a enregistré un taux de participation d’environ 17 000 personnes, bien inférieur aux 500 000 que les organisateurs avaient annoncé. Malgré le bilan relativement faible de contaminations de l’Allemagne, les autorités s’inquiètent de la hausse des infections au cours des dernières semaines et les politiciens se sont tournés vers les réseaux sociaux pour critiquer le rassemblement comme étant irresponsable.

Real Madrid : Zidane prépare la succession de Sergio Ramos avec cette pépite de 19 ans

 

“Nous sommes la deuxième vague”, a crié la foule, un mélange de gauche et de droite  et de théoriciens du complot, alors qu’ils convergeaient vers la Porte de Brandebourg, exigeant une “résistance” et qualifiant la pandémie de “plus grande théorie du complot”. Peu de manifestants portaient un masque ou respectaient l’exigence d’une distance sociale d’un mètre et demi, a rapporté un journaliste de l’AFP, malgré les appels répétés de la police via un mégaphone.

Coronavirus : le Mexique devient le 3e pays le plus touché au monde

La police berlinoise a tweeté qu’elle avait lancé une action en justice contre les organisateurs pour non-respect des règles d’hygiène du virus. “Si la distanciation physique ne peut être appliquée, nous continuerons à parler aux organisateurs de l’événement et cela pourrait conduire à l’annulation de l’événement”, a averti le porte-parole de la police, Thilo Cablitz.

Coronavirus : le Vietnam enregistre son premier mort

 

Une poignée de personnes a organisé une contre-manifestation. Se faisant passer pour des “grands-mères contre l’extrême droite”, elles ont lancé des insultes contre les manifestants “nazis”. Le slogan de la manifestation “Journée de la liberté” fait écho au titre d’un documentaire réalisé en 1935 par la cinéaste nazie Leni Riefenstahl sur une conférence du Parti ouvrier allemand national-socialiste d’Hitler.

UE : l’Allemagne à la tête de l’organisation, Angela Merkel veut laisser sa trace

Plusieurs politiciens ont condamné la manifestation, car l’Allemagne cherche à minimiser la transmission d’un virus qui avait fait un peu plus de 9 000 morts samedi dernier, un chiffre bien inférieur à celui de ses voisins.

Source : Geotv



0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaire

Football : Antwerp, vainqueur de Coupe de Belgique

Juventus : Sarri impressionné par l’état physique des Lyonnais