Crédit Photo: Musicin africa

Betika : “Quand on dit ça, je suis blessée…c’est un ministère”, la chanteuse ivoirienne se confie

La chanteuse ivoirienne Betika, informe qu’il faut désormais l’appeler Marie Emmanuelle Betika. Marie Emmanuelle n’est rien d’autre que son nom de baptême et de confirmation. L’artiste a communiqué le changement au public au cours d’une émission télé diffusée mardi 23 novembre 2021. 

Interrogée si elle quitte la musique mondaine pour se consacrer totalement à celle du Seigneur, la bassamoise explique que chanter l’amour est aussi un ministère. 

En effet, l’interprète du tube n’a pas approuvé l’appellation musique mondaine utilisée par l’animateur pour qualifier ses chansons, car elle a dédié sa carrière à chanter l’amour qui provient de Dieu : “Tu sais Cheick quand on dit ça, je suis blessée.

Parce que quand tu regardes mon petit parcours, j’ai chanté rien que l’amour. Dieu est amour. Quand l’amour est là, la haine s’enfuit”, a justifié Betika. La compositrice renchérit en développant que l’amour n’est pas que paisible, il y existe du chagrin et des tromperies, toutefois la personne éprouvée doit se relancer, message qu’elle transmet dans ses tubes :

“Je chanterai l’amour toute ma vie, pas seulement l’amour sentimentale mais l’amour en général. C’est un ministère et je dis merci au Seigneur pour ça.

” Par ailleurs, la chanteuse Dida révèle que lors de ses prestations, les larmes qu’elles coulent font partie du jeu scénique :

“Je suis de Lakota et de Gagnoa, ma tribu s’appelle les guebiés. C’est une grâce que Dieu nous a donnée de chanter. Pleurer aussi, c’est de l’art”, a-t-elle expliqué.