Bill Gates : très mauvaise nouvelle pour le milliardaire

Microsoft a annoncé son intention d’examiner la façon dont la société traite les allégations de harcèlement sexuel formulées contre certains de ses principaux dirigeants, y compris Bill Gates.

Le milliardaire de 66 ans, qui a récemment annoncé son divorce d’avec sa femme Melinda après 27 ans de mariage, a été soumis à l’enquête l’année dernière après qu’un ingénieur a allégué dans une lettre qu’elle avait eu une relation sexuelle avec M. Gates il y a environ 20 ans.

Maintenant, Microsoft dit qu’il a fait appel à un cabinet d’avocats externe de Washington DC pour mener une enquête.

Une fois que les conclusions de l’entreprise auront été compilées, Microsoft dit qu’il les rendra publiques, ce qui devrait se produire au printemps.

« Notre culture reste notre priorité numéro un et l’ensemble du conseil d’administration apprécie l’importance cruciale d’un environnement sûr et inclusif pour tous les employés de Microsoft », a déclaré Satya Nadella, directeur général de Microsoft, dans un communiqué.

Nous nous engageons non seulement à examiner le rapport, mais aussi à tirer les leçons de l’évaluation afin de pouvoir continuer à améliorer l’expérience de nos employés », a-t-elle poursuivi.

La décision d’embaucher un cabinet indépendant pour examiner les enquêtes de l’entreprise est une réponse aux demandes des actionnaires.

Ils veulent que le géant mondial de la technologie soit plus transparent sur la façon dont il traite les problèmes de harcèlement sexuel. Cela fait suite à de multiples plaintes contre M. Gates, qui a cofondé la société avec Paul Allen en 1975.

En mai 2021, les dirigeants de Microsoft ont décidé qu’il n’était « pas approprié » que Gates continue à siéger à son conseil d’administration à la suite des accusations, a rapporté le Wall Street Journal.

Avec metro.co.uk

Plus d'articles
Bourses Archevêque Tutu 2019 : les candidatures sont ouvertes !