Blanche Bailly : la chanteuse menace ses abonnés pour cette raison

Visiblement agacée par les critiques des uns et des autres sur ses publications, l’artiste camerounaise Blanche Bailly envoie un message à sa communauté afin de mettre les choses au clair.


« Je suis Blanche Bailly, je suis artiste musicienne, j’ai deux instituts de beauté et une boutique de cosmétiques à Buea et à Douala et une boutique de cosmétique dans laquelle je vends mes propres produits.


Pour mes clientes mimba kloset, ne vous inquiétez pas, je vais vous refaire une boutique digne bientôt. Je représente Vanessa Pant Hair. Donc, à partir d’aujourd’hui, sachez qu’à partir d’aujourd’hui, mes contenus seront autour de ces 5 sujets et si les promos t’énervent, tu te désabonnes », a-t-elle déclaré.

Bailly Larinette Tatah, plus connue sous le nom de Blanche Bailly est une chanteuse et compositrice afro-pop camerounaise. Son premier single officiel « Kam we stay » sorti en août 2016 l’a accueillie sur la scène musicale et depuis lors, hits après hits, elle fait partie des meilleures d’Afrique. Elle est née le 8 août 1995 à Kumba, localité située dans le Sud-Ouest du Cameroun.

Elle a fait ses études primaire à Sacré-Cœur de Kumba et une partie de ses études secondaires à l’école secondaire baptiste-Kang Barombi et au Diligent Bilingual College-Kumba. A 12 ans, elle s’envole avec sa famille pour la France et y continue ses études. Pendant son séjour en France, elle poursuit son rêve et son objectif de devenir artiste de scène et artiste d’enregistrement. Son parcours a connu des rejets et des difficultés qui l’ont poussée à déménager au Royaume-Uni.

Au Royaume-Uni, elle rencontre un artiste camerounais qui l’a mise en contact pour sa première session en studio. À l’époque, elle portait le nom de « Swagger Queen ». En 2015, elle sort son premier single ‘Killa’ produit par Ayo Beats


Elle prend ensuite contact avec le producteur de musique camerounais Elad qui écrit son premier single officiel “Kam we stay” en 2016, produit par le producteur camerounais Philbillbeatz. L’artiste décide alors de retourner dans son pays natal et de se connecter avec l’industrie de la musique et afin d’y carrière. 


Avec le succès de son premier single, Blanche collabore de nouveau en 2017 avec Philbillbeatz sur un autre single qu’elle a écrit « Mimbayeur » en featuring avec Minks. Elle a ensuite fait des hits comme ; « Dinguo » ; « Bonbon » ; « Ndolo » ; « Ton pied, mon pied » et « Argent ». Elle a récemment fait un featuring avec le célèbre artiste nigérian Joeboy et un autre avec le Béninois Fanicko.

Similaires