in

Boeing : la crise du 737 Max fait tomber de nouvelles têtes

Après le patron des avions commerciaux, limogé le 22 octobre dernier, la crise du 737 MAX chez Boeing a fait tomber de nouvelles têtes.

La semaine dernière, la responsable de la communication pour le secteur des avions commerciaux, Linda Mills, a annoncé son départ du groupe.

Boeing 737 MAX : la JATR pointe du doigt l’expertise insuffisante de la FAA



Moins de sept jours plus tard, c’est la responsable de la communication de Boeing, Anne Toulouse, qui part à la retraite.

L’annonce a été faite, ce vendredi 22 novembre, par le constructeur américain qui tente de reprendre la main après les deux crashs de ses bimoteurs qui ont coûté la vie à 346 personnes.

Boeing devrait nommer le successeur d’Anne Toulouse dans les prochains mois, précise Reuters.

« L’année écoulée a été très difficile pour tout le monde chez Boeing, même si cela n’est pas comparable à la douleur des familles touchées par les accidents du MAX », a déclaré l’ancienne responsable de la communication dans un communiqué de presse.

« À l’avenir, je suis convaincue que les difficiles leçons apprises permettront d’améliorer Boeing ».

WhatsApp ne fonctionnera plus sur Windows Phone à partir du 31 décembre 2019

Anne Toulouse avait été vivement critiquée après le crash d’Ethiopian Airlines. Plusieurs familles de victimes avaient dénoncé des déclarations contradictoires de la part de la communication de l’entreprise après le drame.

L’ancienne responsable de 61 ans avait été nommée au poste de responsable de la communication en février 2019. Rentrée dans l’entreprise en 1989, elle prend sa retraite après 30 ans de bons et loyaux services chez Boeing.

L’entreprise américaine qui a dévoilé, ce vendredi, la dernière version de ses bimoteurs : le 737 MAX 10, construit dans son usine de Seattle.

Emmanuel Macron répond à un jeune qui veut l’affronter dans un ‘game’ FIFA

L’avion peut accueillir jusqu’à 230 passagers et doit encore être certifié par le régulateur américain avant un premier vol prévu pour l’année prochaine.

Le 737 MAX 10 est équipé du système anti-décrochage dit MCAS, mis en cause dans les deux tragédies survenues chez Lion Air (octobre 2018) et Ethiopian Airlines (mars 2019).

Avec Capital




Ad Banque Atlantique

Les touches de F1 à F12 : leurs utilités sur votre clavier

WhatsApp : voici comment envoyer des photos sans compression et en qualité originale