Bonne nouvelle pour les bouchers togolais

Trois sites d’abattage seront bientôt construits sur le sol togolais. L’annonce a été faite par le ministère togolais de l’Agriculture et de l’élevage, a-t-on appris de nos confrères de Togofirst.

D’un coût global de plus de 400 millions FCFA, la construction de ces sites vise à améliorer la capacité et la qualité de la production de viande au Togo et s’inscrit dans le cadre du Projet d’Appui au Secteur Agricole (PASA).

Trois localités sont retenues pour accueillir ces ouvrages. Il s’agit des villes de Kpalimé, Kara et Sokodé.

Lire aussi Sécurité alimentaire : le Togo met en valeur ses réserves

Les travaux pour chaque aire comprennent notamment : la construction d’un bâtiment d’exploitation, d’un bâtiment administratif, d’un bloc sanitaire et d’un bloc de traitement (brûlage, traitement des têtes, pattes et peaux).

Plus d'articles
Donald Trump met fin à la relation des Etats-Unis avec l’OMS