Booba en colère : fou de rage, le rappeur “descend” le président français Emmanuel Macron, toute la France sous le choc

Booba ne cesse de prendre d’assaut Twitter au sujet de la vaccination contre la Covid-19. Et il n’est pas du tout d’accord avec Emmanuel Macron.

Le rappeur Booba est réputé pour dire ce qu’il pense, haut et fort. Il est même prêt à se mettre à dos certains de ses interlocuteurs, y compris le Président Emmanuel Macron.

Comme vous le savez sans doute, Emmanuel Macron souhaite que 100% de la population soit vaccinée. Seulement, quelques réfractaires continuent à s’y opposer. Le Président n’a donc pas trouvé d’autres solutions que de hausser le ton.

«Nous mettons une pression sur les non-vaccinés en limitant pour eux, autant que possible, l’accès aux activités de la vie sociale. D’ailleurs, la quasi-totalité des gens, plus de 90 %, y ont adhéré.», aurait-il confié à nos confrères du Parisien, mercredi 5 janvier.

Mais comment faire pour réduire la partie des «antivax» ? «On la réduit, pardon de le dire, comme ça, en l’emmerdant encore davantage. Moi, je ne suis pas pour emmerder les Français. Je peste toute la journée contre l’administration quand elle les bloque. Eh bien là, les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire, jusqu’au bout.», aurait-il également affirmé.

«Qui emmerde la vie de qui aujourd’hui ? Qui gâche la vie de nos soignants ? Ce sont ceux qui s’opposent aux vaccins», a renchéri Olivier Véran, suite aux propos polémiques du Président. Vous l’aurez donc compris, l’étau se resserre autour des non-vaccinés.

Suite à cette journée mouvementée, certaines stars n’ont pas pu s’empêcher de réagir publiquement sur leurs propres réseaux sociaux. Parmi elles, nous retrouvons le rappeur Booba.

«Je suis vacciné et porteur du virus (déjà c’est magique) et j’ai infecté un ami non vax !!! Suis-je donc une menace pour les non vax ? Ou pax ?», s’est-il alors exclamé sur Twitter.

Ce n’est pas la première fois que Booba s’exprime au sujet de la Covid-19. Pour preuve, il y a quelques heures, le rappeur a commenté le fait que la quatrième dose multiplierait par 5 les anticorps.

«Si le vaccin est en “étude”, cela signifie que les labos n’ont aucun recul et que nous sommes des animaux de laboratoire tout simplement !», a-t-il écrit. Et ce n’est pas tout.

L’interprète de Rapti World a également pris la parole au sujet du pass vaccinal bientôt requis chez les enfants. Selon lui, les jeunes nous en voudront dans 10 ou 20 ans. Et ils auraient raison !

Mais allons encore plus loin. Le célèbre rappeur a récemment apporté son soutien à Mathilde Panot qui, le 4 janvier dernier, écrivait : «Le gouvernement voulait nous faire voter en catimini le #PasseVaccinal à 7h ou 8h du matin. Olivier Veran a été mis en minorité. L’assemblée a refusé ce débat au rabais. La séance arrêtée. Le #PasseVaccinal dans l’impasse !».

«Merci Mathilde!!! Je suis contre le #PasseVaccinal contre la vaccination obligatoire pour nos enfants également ! On ne peut obliger le peuple à se vacciner qu’avec un vaccin testé et efficace à 100% Dans le cas contraire nous sommes des hamsters», a-t-il ainsi commenté.

Avant d’ajouter : «Merci de votre courage et de votre honnêteté ! Nous avons besoin de gens comme vous pour défendre les libertés du peuple. De tout cœur avec vous». 

Similaires