Booba : le rappeur perd un grand ami; il lance un appel à l’aide à Stromae après l’avoir dézingué

Il n’y a plus désormais aucun doute. Après s’être respectivement “Unfollow” sur Instagram, il semble évident que le torchon brûle entre Booba et Maes.

Et ce 20 janvier, B2O a choisi de clacher ouvertement son jeune frère. L’auteur d’ULTRA n’a visiblement pas apprécié un message assez implicite de Maes, dialoguant avec des membres de son équipe et a réagi en story. «Tu devrais laver ton linge sale en privé», lance-t-il.

Booba poursuit : «Le seul qui a merdé dans cette histoire c’est toi. T’as agis en solo, t’as mis des gens dans la merde. Sincèrement, je pense que le filtré t’as eu». Et ce, avant d’interpeller Stromae, en référence à sa récente et virulente réaction : «Fais-lui une prescription, je sens que ça ne va pas».

De son côté, Maes a répondu : «Va venger Ibou et tu me feras la morale après l’ancien», en référence à un ami proche de Booba, blessé sur le tournage d’un clip à Aulnay-sous-Bois, en 2019.

À son tour, Booba a rétorqué : «Moi et Ibou, on marche ensemble, la tête haute, on n’a jamais fuit nos responsabilités. Il n’y a pas de lâches chez nous. Toi, par contre, t’es un traître. Stromae, aide-le».

Bref, une animosité croissante entre les deux artistes, qui semblait pourtant avoir été réglée la veille, dans le respect. Au milieu de ces commentaires, Booba semble avoir teasé la sortie du single “Pablo”, à l’origine de la brouille.

Pour rappel, Il y a une dizaine de jours, suite à la publication de vidéos menaçantes à son encontre montrant notamment une fusillade survenue sur le tournage de son clip avec ZKR, Kalenji, on apprenait que Maes était la cible d’une bande criminelle provenant de sa ville.

Ce sont d’abord des informations relayées sur les réseaux, puis le principal intéressé, lui-même, donnant sa version des faits au cours d’un échange avec un internaute, qui nous ont permis de comprendre les faits.

A l’origine, le groupe en question souhaitait que le rappeur abandonne l’équipe qui l’accompagne depuis ses débuts pour travailler avec des gens venant du quartier auquel est affilié Maes.

 Face à son refus, la tension est très vite montée et une fusillade a notamment éclaté, poussant Maes à fuir à Dubaï avec sa famille, tandis qu’il a également décidé de se séparer de son label Les Derniers Salopards et de son manager Diosang (proche de Booba), estimant notamment que leur réponse à ces menaces n’était pas assez forte.

Booba se sentant aussi pointé dans les déclarations de son désormais “ancien ami”, a décidé de se séparer de lui.

Similaires