Bourse Mandela Washington pour les jeunes leaders africains

La bourse Mandela Washington est un programme de l’Initiative des Jeunes Leaders Africains (YALI) du gouvernement américain. La bourse Mandela Washington fera venir jusqu’à 700 jeunes leaders africains aux États-Unis durant l’été 2023 pour un programme complet de type exécutif, conçu pour renforcer les compétences.

L’initiative YALI a été lancée en 2010, par le gouvernement américain, pour soutenir les jeunes dirigeants africains dans leurs efforts pour stimuler la croissance et la prospérité, renforcer la gouvernance démocratique, et renforcer la paix et la sécurité dans toute l’Afrique subsaharienne.

COMPOSANTS DU PROGRAMME

Instituts de leadership (six semaines) :

Un programme de six semaines servant à soutenir le développement des compétences en leadership des boursiers par le biais d’études universitaires, d’ateliers, de mentorat, de réseautage avec des dirigeants américains et de collaboration avec des citoyens américains. Les instituts offrent trois volets de développement de compétences : Leadership en affairesLeadership en engagement civique et Leadership dans la gestion publique.

Un sommet (deux jours) :

Après les instituts, les boursiers se réunissent pour un sommet à Washington. Cet événement représente l’occasion pour les boursiers de jeter les bases de partenariats durables avec des professionnels américains et entre eux, et de faire des plans pour poursuivre leur parcours de leadership après leur bourse.

Expérience de développement professionnel (quatre semaines) :

À l’issue de leurs instituts de Leadership et du Sommet, jusqu’à 100 boursiers sont sélectionnés par concours pour rester aux États-Unis et acquérir une expérience professionnelle supplémentaire de quatre semaines au sein d’une organisation privée, publique ou à but non lucratif. Les boursiers doivent s’attendre à passer 35 à 40 heures par semaine à soutenir et à collaborer avec leur organisation d’accueil, et à acquérir des compétences transférables dans le contexte américain.

Échanges réciproques :

Le volet « échange réciproque » de la bourse Mandela Washington offre aux professionnels américains la possibilité de s’engager dans des projets de collaboration avec d’anciens boursiers en Afrique subsaharienne, en s’appuyant sur les relations professionnelles développées pendant la bourse.

MONTANT DE LA BOURSE MANDELA WASHINGTON

Si vous êtes sélectionné pour la bourse Mandela Washington, le gouvernement américain couvrira tous les coûts du programme :

  • Prise en charge du visa J-1.
  • Voyage aller-retour de la ville d’origine du boursier aux États-Unis et voyage intérieur aux États-Unis comme requis par le programme.
  • Un institut de leadership de six semaines.
  • Un sommet de clôture à Washington, D.C..
  • Un plan limité de prestations en cas d’accident et de maladie.
  • Le logement et les repas pendant le programme.

Les dépenses à titre personnel sont à la charge du boursier.

CRITÈRES D’ÉLIGIBILITÉ

La bourse Mandela Washington est un concours fondé sur le mérite et ouvert aux jeunes leaders africains qui répondent aux critères suivants :

  • Avoir de 25 à 35 ans à la date limite de dépôt des candidatures ou avant, bien que les candidats exceptionnels âgés de 21 à 24 ans soient considérés.
  • Maîtriser la lecture, l’écriture et l’expression orale en anglais (des conseils supplémentaires seront donnés aux candidats sourds).
  • Citoyens et résidents de l’un des pays suivants : Angola, Bénin, Botswana, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Cabo Verde, République centrafricaineTchad, Comores, République du Congo, République démocratique du Congo (RDC), Côte d’Ivoire, Djibouti, Guinée équatoriale, Érythrée, Eswatini, Éthiopie, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Kenya, Lesotho, Liberia, Madagascar, Malawi, Mali, Mauritanie, Maurice, Mozambique, Namibie, Niger, Nigeria, Rwanda, Sao Tomé-et-Principe, Sénégal, Seychelles, Sierra Leone, Somalie, Afrique du Sud, Soudan du Sud, Soudan, Tanzanie, Togo, Ouganda, Zambie ou Zimbabwe.

Les candidats à la bourse Mandela Washington ne feront l’objet d’aucune discrimination fondée sur la race, la couleur, le sexe, la religion, le statut socio-économique, le handicap, l’orientation sexuelle ou l’identité de genre.

Les boursiers Mandela Washington ne sont pas autorisés à avoir des personnes à charge, y compris les conjoints et les enfants, qui les accompagnent pendant le programme.

Les personnes handicapées sont encouragées à déposer leur candidature pour la bourse Mandela Washington.

CALENDRIER

  • 16 août 2022 : Ouverture des candidatures.
  • 13 septembre 2022 : Date limite de dépôt des candidatures.
  • Novembre 2022 – janvier 2023 : Les demi-finalistes sont interviewés par les ambassades et les consulats américains locaux.
  • Mars 2023 : Les candidats sont informés de leur statut.
  • Mai 2023 : Traitement des visas et orientation pré-départ pour les finalistes.
  • Juin 2023 : Début de la bourse aux États-Unis.

COMMENT POSTULER A LA BOURSE MANDELA WASHINGTON ?

Les candidatures à la bourse Mandela Washington doivent être soumises en utilisant le système de candidature en ligne à l’adresse apply.mandelawashingtonfellowship.org. La date limite de dépôt des candidatures est fixée à 16h00/4h00 GMT le mardi 13 septembre 2022.

La bourse Mandela Washington est un concours ouvert fondé sur le mérite. Toutes les candidatures admissibles seront examinées par des lecteurs indépendants. Après cet examen, les demi-finalistes sélectionnés seront interviewés par les ambassades ou les consulats des États-Unis dans leur pays d’origine. Les demi-finalistes sélectionnés devront participer à ces entretiens en personne dans leur pays d’origine en Afrique. En cas d’avancement au tour des demi-finalistes, les candidats doivent fournir une copie de leur passeport international (si disponible) ou une autre pièce d’identité avec photo émise par le gouvernement au moment de l’entretien. Les finalistes sélectionnés doivent assister à l’orientation obligatoire avant le départ dans leur pays d’origine en Afrique.

Similaires