Brésil / Jair Bolsonaro : le confinement n’est que « pour les faibles »

Lors d’une cérémonie de délivrance de titres de propriété agricole, le chef d’État brésilien, Jair Bolsonaro, a remercié les gérants d’entreprises pour avoir continué à travailler lors de la crise sanitaire. 

Il a félicité les agriculteurs et a souligné qu’ils n’ont pas cédé à des « discussions du genre “restez chez vous, on s’occupera de l’économie plus tard” ».

 

« C’est pour les faibles », a affirmé M.Bolsonaro, cité par la radio CBNCependant, le Président a souligné que le virus était bien réel et qu’il était impossible de le fuir.

Depuis le début de l’épidémie, Jair Bolsonaro s’est toujours prononcé contre la suspension de l’activité économique et a critiqué les restrictions sanitaires.

 

Le Brésil occupe la troisième place dans le classement des pays les plus touchés par la pandémie de coronavirus. Plus de 4,49 millions de personnes ont été contaminées et plus de 135.000 sont décédées. Dans le cadre d’un accord conclu avec la Russie, le pays pourra bénéficier d’une livraison de 50 millions de doses du vaccin Spoutnik V.

Similaires