Brexit : Boris Johnson n’a pas choisi sa cravate au hasard

Après 10 mois de négociations harassantes, l’Union européenne et le Royaume-Uni ont annoncé le jeudi 24 décembre un accord historique sur leur future relation commerciale.

« Nous avons conclu le plus grand accord commercial jusqu’à présent, pour 660 milliards de livres (733 milliards d’euros) par an, un accord de libre-échange complet à la canadienne entre le Royaume-Uni et l’Union européenne, “sans droits de douane, sans quotas” », s’est félicité Boris Johnson lors d’une conférence de presse, durant laquelle il portait une cravate bien particulière.

Pour cette journée capitale, le Premier ministre britannique avait en effet opté pour un modèle de cravate représentant des poissons.

Pourquoi ? Sans doute car la pêche, qui a constitué l’ultime point d’achoppement des discussions, prend une place importante dans l’accord trouvé.

Les Britanniques, qui reprennent le contrôle de leurs eaux, en avaient fait le symbole de leur souveraineté retrouvée.

L’accord prévoit une période de transition de 5 ans et demi jusqu’en juin 2026, à l’issue de laquelle les pêcheurs européens renonceront à 25% de leurs prises, qui s’élèvent chaque année à 650 millions d’euros. L’accès aux eaux britanniques sera ensuite renégocié annuellement.

Avec le Huffpost.

Plus d'articles
Un an et demi après sa mort, le rappeur Juice WRLD entre dans l’histoire aux côtés de Michael Jackson et Elvis Presley