Emmanuel Macron a souhaité, vendredi 18 octobre, à l’issue du Conseil européen de Bruxelles au cours duquel un nouvel accord sur le Brexit a été validé, que la date du 31 octobre initialement prévue pour la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne soit «respectée».


Lire aussi: RDC / Lutte contre les doubles ou triples salaires : un nouveau système de contrôle des fonctionnaires mis en place

«Je souhaite que nous puissions tenir les délais que nous nous sommes donnés et que la date du 31 octobre soit respectée», a déclaré le chef de l’État français lors d’une conférence de presse.

Lire aussi: Inde : des cours d’autodéfense pour contrer les violeurs (vidéo)

«Je ne fais pas de politique fiction, je ne vais pas me mettre dans un cas où le parlement britannique voterait ceci ou cela (samedi), mais je ne pense pas qu’un nouveau délai doit être accordé. Il nous faut terminer ces négociations, passer à la négociation sur la relation future et pouvoir en terminer».

Avec Benin24Tv