Mauvaise nouvelle pour Brigitte Macron qui ne semble pas avoir de répits pendant ce mois de janvier. Il y a quelques jours, la première dame et son époux ont dû être exfiltrés du théâtre des Bouffes du Nord après l’arrivée d’un groupe de manifestants dans la salle. Le mardi 21 janvier, c’est son Institut des vocations pour l’emploi qui a été vandalisé.


Les présidents du G5 Sahel attendus chez Emmanuel Macron ce lundi

Selon Aziz Zemouri, journaliste du Point, le LIVE a été cambriolé, 15 ordinateurs portables ont été volés et des casiers ont été forcés. Pour l’instant, ce sont les seules informations connues.

L’Institut des vocations pour l’emploi a été fondé par Brigitte Macron. L’école située à Clichy-sous-bois a ouvert ses portes le 16 septembre 2019. Ce centre de formation est destiné aux adultes sans emploi de 25 à 48 ans, un centre pour grands décrocheurs qui sont passés entre les mails de l’école et de Pôle Emploi. 57 élèves sont inscrits dans cette école soutenue notamment par LVMH.

Emmanuel Macron : l’étonnant métier qu’il voulait exercer étant jeune

Brigitte Macron préside le comité pédagogique de l’établissement et dispense des cours, au minimum une fois par mois. Au début de ce mois de janvier, elle a revêtu le costume de professeur de lettre pour montrer comment écrire une pièce de théâtre, confiait un élève dans les colonnes du Parisien : « elle a expliqué le rôle social du théâtre dans l’Antiquité, et leur a fait jouer de petites scènes de Molière, Racine, Corneille ou Alfred Jarry ». Un retour aux sources pour la première dame qui a notamment enseigné dans les prestigieux lycées Franklin et La Providence.