Burkina Faso : attaque contre un détachement militaire dans le Nord

« Le détachement militaire de Tongomael », près de Djibo, chef lieu de la province du Soum, « a été attaqué aux environs de 4H du matin » (locales et GMT) vendredi, a indiqué à l’AFP une source sécuritaire.

Lire aussi : Togo-Concours de recrutement à l’OTR : Voici les candidats présélectionnés (liste)

Selon un bilan « provisoire et partiel » communiqué par une autre source sécuritaire, « au moins un soldat a été blessé au cours de l’attaque » et « cinq personnes sont portées disparues ». « L’attaque a aussitôt été repoussée et un ratissage de la zone a été mené », a assuré la première source.

Campagne de « recrutement exceptionnel »

Le 19 août dernier, l’attaque contre un détachement militaire à Koutougou, dans le nord du pays, a fait 24 morts et sept blessés, soit l’assaut jihadiste le plus meurtrier contre ses rangs.

Lire aussi : [Photos] Sidiki Diabaté offre un Disque de Platine à Dj Arafat au stade Houphouët-Boigny

Les forces de défense et de sécurité, manquant de moyens, semblent incapables d’enrayer les attaques. Le ministère burkinabè de la Défense a lancé une campagne de « recrutement exceptionnel » de 500 militaires sur l’ensemble du territoire pour renforcer les rangs de l’armée nationale.

Plus d'articles
Un peu de répit pour les poissons du Lac de Nangbéto