in

Burkina Faso : attaque meurtrière dans une église ce dimanche

Des djihadistes dans la zone déserte de la région de Meneka, le 4 février 2018. (Photo de Souleymane AG ANARA / AFP

Une nouvelle attaque meurtrière au Burkina Faso. Alors que près d’une vingtaine de civils avaient été tués dans une attaque djihadiste dans le nord du pays début février, au moins 24 personnes ont été tuées et 18 blessées lors de l’attaque d’une église ce dimanche, a annoncé lundi le gouverneur de la région Sahel, le colonel Salfo Kaboré.

Burkina Faso : des morts dans l’attaque d’une église évangélique en plein culte ce dimanche

Un précédent bilan de sources de sécurité faisait état d’au moins 10 tués dans cette attaque djihadiste présumée au moment du culte dominical dans le village de Pansi, dans la province de Yagha.

Dans la journée de dimanche, « un groupe armé terroriste » a fait irruption dans le village et « attaqué les paisibles populations de la localité après les avoir bien identifiées et séparées des non-résidents », a écrit le colonel Kaboré, dans un communiqué. « Le bilan provisoire fait état de 24 personnes assassinées, dont le pasteur d’une église protestante. Nous déplorons également 18 blessés et des personnes enlevées ».

Mali : des soldats tués dans une explosion de mine

« Les blessés ont été évacués à Sebba et Dori pour des soins appropriés et les personnes décédées portées en terre le même jour par les survivants, aidés spontanément par les habitants des villages voisins », a ajouté le gouverneur. « Des recherches sont en cours pour retrouver les personnes enlevées ».



Saham Ad

Il s’appelle Hitler et ne peut pas utiliser son prénom sur les réseaux sociaux

Un vol vers la Belgique vire au cauchemar : “J’ai allumé mon téléphone pour dire au revoir à mes enfants”