Burkina Faso : Depuis Abidjan, Blaise Compaoré joue aux arbitres

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), parti de l’ex-président burkinabè chassé après le soulèvement populaire de 2014, Blaise Compaoré est en crise.

Lire aussi : Ethiopie : le chef de l’armée tué dans une tentative de coup d’Etat

Son congrès extraordinaire prévu le 16 juin dernier pour désigner un candidat à la magistrature suprême lors des présidentielles de 2020 a finalement été annulé par la justice à cause des luttes intestines.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : l’APF désillusionne Guillaume Soro

 Pour désamorcer la crise et apaiser les tensions de plus en plus virulentes, Blaise Compaoré, par ailleurs président d’honneur du CDP, a reçu la semaine dernière, à Abidjan, plusieurs cadres du mouvement, dont Raymond Papi Dagba, membre de son bureau exécutif national, révèle Jeune Afrique dans sa parution du jour.


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
USA : elle tire sur son petit ami parce qu’il a refusé de se disputer avec elle