Les forces sécuritaires burkinabè viennent de subir une nouvelle perte ce week-end.

Selon des sources concordantes, une patrouille de l’armée burkinabè serait tombée dans une embuscade ce samedi 18 mai aux environs d’Arbinda dans le nord du pays.



Lire aussi : Togo : peine de prison pour un acte de pédophilie d’un homme de 58 ans sur une fille de 12 ans à Nukafu (Lomé)

D’après le premier bilan, un gendarme aurait été tué par les assaillants. De nombreux blessés sont à déplorer.

Cette nouvelle perte pour le Burkina Faso vient s’ajouter à la longue liste des attentats meurtriers enregistrés dans ce pays depuis 2016.