>

Burkina Faso : Ibrahim Traoré investi président de transition…

Partager l'article sur :

Le nouvel homme fort du Burkina Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, qui a pris le pouvoir lors d’un coup d’État le 30 septembre, sera investi le vendredi 21 octobre 2022, président de transition, a annoncé ce mercredi 19 octobre le Conseil constitutionnel.

Le Conseil constitutionnel «prend acte de la démission» du lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, auteur d’un putsch en janvier et lui-même renversé le 30 septembre par le capitaine Traoré.

Il «constate officiellement la vacance de la présidence», ajoutant qu’Ibrahim Traoré a été désigné vendredi «président de la transition, chef de l’État, chef suprême des forces armées nationales» par des assises nationales rassemblant les forces vives du pays.

«L’audience solennelle de prestation de serment de monsieur Ibrahim Traoré (…) en qualité de président de la transition est fixée au vendredi 21 octobre à 10h00 GMT dans la salle d’audience du Conseil constitutionnel», précise le Conseil.

Cette investiture est prévue par la charte de la transition adoptée par les assises nationales ayant désigné à l’unanimité le capitaine Traoré, président de ladite transition, souligne le conseil constitutionnel.