Burkina Faso : l’armée interdit le survol de ses bases

Le chef d’état-major général de l’armée burkinabè, le général Moïse Minoungou, a annoncé en début de semaine, l’interdiction du survol de ses bases et zones d’opération par “tout aéronef non-identifié.” Le général Minongou a déclaré que les appareils non-identifiés survolant les sites de l’armée seront considérés comme “ennemis” et “traités comme tels.

Mali : 24 soldats maliens et 17 jihadistes tués dans des combats ce lundi

Le chef des Forces armées du Burkina-Faso a demandé à la France et aux pays intervenant dans le pays de l’informer dorénavant de tout déplacement d’aéronefs 48 heures à l’avance. Le Burkina-Faso fait l’objet, depuis quelques années, d’attaques de groupes armés, djihadistes combattus avec l’aide de plusieurs pays étrangers qui y ont détaché des éléments armés.

G20 Compact With Africa : le Togo en quête d’investisseurs à Berlin

Plus d'articles
Togo : l’intégralité des décisions prises en Conseils des ministres ce mercredi 20 mars