Burkina Faso : le pouvoir de Blaise Compaoré au sein de son parti depuis son exil

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), parti créé par l’ex-président Blaise Compaoré a un nouveau visage à sa tête, en la personne de Eddie Komboïgo. Dans une interview accordée au journal Jeune Afrique, il est revenu sur les ambitions du parti, le bilan du président Roch Marc Christian Kaboré et surtout sur l’impact de Blaise Compaoré depuis son exil en Côte d’Ivoire.

Pour Eddie Komboïgo qui a été porté à la tête du parti en mai 2018, son objectif principal est de faire revenir l’ancien parti majoritaire sur la scène politique. Et il a insisté que tout doit partir d’un travail sérieux et collectif car le parti a eu un grand coup. Il n’exclut pas d’ailleurs une participation du parti à la prochaine présidentielle.

Lire aussi : Il gagne 5 millions d’euros à la loterie … et se retrouve à la rue une semaine après

Quant à ce qui est du bilan du président Roch Marc Christian Kaboré, il n’a pas mâché ses mots. Bilan négatif a-t-il souligné. « Nous sommes loin des objectifs annoncés. Son principal échec est politique. Les réformes attendues n’ont pas été réalisées. Nous attendions également des gestes en faveur de la réconciliation nationale, pour que chacun puisse contribuer à la construction de la nation. Si j’avais été à sa place, j’aurais appelé les Burkinabè à tirer les leçons de l’Histoire, à se dire la vérité et à se pardonner mutuellement afin de construire ensemble notre nation, dans la paix et la sérénité. » A déclaré Eddie Komboïgo.

Lire aussi : Togo-Élections locales : des acteurs se mobilisent

A la question incontournable sur l’ex-président Blaise Compaoré qui a quitté le pouvoir suite à une insurrection, Eddie Komboïgo a rappelé qu’il est toujours en relation avec le parti et a toujours son mot à dire. « Nous recueillerons aussi l’avis du président Blaise Compaoré. » a lancé Eddie Komboïgo. Tout en précisant que Blaise Compaoré était le fondateur du parti, ainsi, il a été élevé au rang de président d’honneur. A ce titre, il est toujours consulté sur les questions importantes concernant le parti et aussi de son fonctionnement.

Plus d'articles
Elle s’est agrippée à mon se3e, les allégations du meurtrier de Binta Camara