Le général Moïse Miningou, chef d’état-major des armées burkinabé a présenté en fin de semaine, le bilan de la vaste opération antiterroriste ‘Otapuanu’.

Pour le général Miningou, l’opération vise à redonner un grand espoir aux populations des régions de l’Est et du Centre-Est et accroître leur confiance en l’Etat.



Lire aussi : Togo – Mifa : 9 contrats d’achats d’une valeur de 6 milliards signés ce samedi 13 avril

Selon nos confrères de Koaci, cette opération, menée depuis le début du mois de mars, enregistre près de 100 terroristes interpellés, 7 soldats tués, 9 autres blessés et plusieurs terroristes neutralisés.

« Sûrement que du côté d’en face, il y a eu des neutralisés (…). Je ne pense pas que c’est nécessaire de donner des chiffres, surtout quand nous savons que nous combattons contre nos frères. Ce sont des Burkinabè. Je trouve que l’essentiel, c’était d’accomplir notre mission », a affirmé le chef d’état-major.

Lire aussi : L’ANVT et France Volontaires recrutent pour une mission de 9 mois en France

Le général Moïse Miningou se dit satisfait des résultats obtenus et compte faire davantage avec son équipe pour la sécurité au pays des hommes intègres.