in ,

Burkina Faso : un citoyen américain tué devant un camp militaire

Un citoyen américain a été tué samedi par des forces de sécurité devant un camp militaire de Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, rapporte L’AFP des sources sécuritaire et diplomatique.

«C’est un regrettable accident (…) ce citoyen américain déambulait devant» le camp militaire de Baba Sy (périphérie sud de Ouagadougou) et ses «agissements paraissaient suspects», a dit une source sécuritaire burkinabè haut placée, à l’AFP.

«Face à son refus d’obtempérer, suivi d’une tentative de fuite, ils (soldats) ont procédé à des tirs de sommation qui l’ont touché aux membres (inférieurs). Il a aussitôt été évacué vers un centre de santé où il a malheureusement rendu l’âme», a poursuivi cette source.

La situation est très tendue dans le pays, et notamment autour des camps et bases militaires souvent ciblés par les jihadistes en province mais aussi une fois à Ouagadougou.

Il est à noter que le Burkina Faso élit son prochain président ce dimanche 22 novembre. 13 candidats sont en lice dont le président sortant Roch Marc Kaboré.




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Belgique / Fêtes de Noël : pour Alexander De Croo, pas d’assouplissement

Cancer : ces symptômes de la bouche qu’il ne faut pas ignorer