Burkina Faso : un convoi de l’armée française bloqué à Kaya

Des milliers de personnes ont décidé de barrer sa route à l’appel de la Coalition des Patriotes du Burkina Faso, afin de protester contre l’insécurité galopante dans le pays malgré les accords signés avec la France.

‘’Le pays va mal. Le pays va très, très mal. Ça ne s’arrange même pas. Côté politique, ça ne va pas, côté opposition aussi ça ne va pas. Il faut être clair, il faut qu’on soit ouvert avec eux. Les attaques sont devenues très permanentes “, a déclaré Anselme Ouédraogo, un manifestant, dans des propos rapportés par Africanews.

Ils transportent quoi, ils emmènent quoi chaque fois qu’ils vont au Sahel ? Ce que nous on veut, aujourd’hui, ils ne vont pas passer, même si on va faire deux mois ici. Nous, on est calé, on ne va pas bouger. On ne veut pas négocier, on ne leur demande pas quelque chose. Nous, on leur demande qu’une seule chose : qu’ils partent chez eux, voilà ” , s’interroge Aziz Bamogo, un des manifestants.

L’avancée du convoi avait déjà été perturbée mercredi et jeudi à Bobo Dioulasso dans l’ouest et à Ouagadougou la capitale.

Le Burkina Faso fait face depuis 2015 à des attaques djihadistes régulières et meurtrières, en particulier dans les régions du nord et de l’est, dans la zone dite des “trois frontières”, aux confins du Mali et du Niger, deux pays également confrontés aux opérations des djihadistes armés.

Plus d'articles
Emma Lohoues : la star présente son nouveau petit ami à la toile (vidéo)