>

Burkina Faso : un officier en prison serait à l’origine du coup monté (photo)

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Cette fois-ci des sources indiquent clairement qu’un groupe de soldats lourdement armé veut prendre le pouvoir.

Des tirs bien nourris sont entendus aux alentours du palais de Kossyam et la ville de Ouagadougou est quasiment bouclée par des forces armées.

Pour l’instant, aucune déclaration officielle ne fait état d’un coup d’État militaire.

Cependant, le Lieutenant-Colonel Emmanuel Zoungrana serait l’homme fort du Burkina Faso.

Selon les informations, il serait à l’origine de ce coup d’Etat monté depuis sa prison et en union soudée avec des jeunes officiers.