Burkina : la CDP réagit suite à la lettre de Compaoré au président Kaboré

La récente correspondance de l’ancien président burkinabè Blaise Compaoré à son successeur Roch Marc Christian Kaboré, avait donné lieu à des commentaires un peu partout dans la sous-région.

Via un communiqué en date du 18 avril, le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP), a tenu à saluer, les efforts et la vision des deux hommes pour l’intérêt du Burkina Faso.

Voici l’intégralité du communiqué du CDP

Le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) apprécie à sa juste valeur la grandeur d’esprit, le sens de la compassion et de solidarité avec le peuple burkinabè dont fait preuve SEM, le Président Blaise Compaoré.

Cette correspondance traduit la disponibilité de SEM, le Président Blaise Compaoré à aider et à accompagner SEM, le président Marc Christian Kaboré dans la recherche de la paix et de la cohésion sociale au Burkina Faso.

Lire aussi : Burkina Faso : le Président Kaboré ‘prend acte’ de la lettre de Blaise Compaoré

Le CDP salue également la réaction du gouvernement burkinabè à travers le communiqué du ministère en charge de la communication, prenant acte de la correspondance et de la disponibilité de SEM, le Président Blaise Compaoré.

Notre parti souhaite que cela soit l’expression de part et d’autre, d’une volonté de dialogue et d’ouverture dans le sens de l’intérêt supérieur de la nation burkinabè.

Le CDP en tant que Parti démocrate et républicain réaffirme sa disponibilité et son engagement au sein de l’opposition burkinabè au dialogue politique dans le sens de l’unité et de la solidarité nationale pour le rétablissement de la sécurité et de la paix au Burkina Faso.

Démocratie – Progrès – Justice

Ouagadougou, le 18 avril 2019,

Le Secrétariat à la Communication.

Similaires