Burna Boy : voici la raison pour laquelle la marijuana n’a pas été légalisée au Nigeria selon la star

Le célèbre chanteur nigérian Burna Boy a déclaré que l’hypocrisie est la raison pour laquelle la marijuana n’a pas été légalisée au Nigeria.

La marijuana est toujours illégale au Nigéria, ce qui n’a pas empêché sa consommation généralisée.

Un rapport de 2018 de l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime a révélé que la marijuana était la “drogue” la plus consommée au Nigeria, étant consommée par environ 10,8% de la population.

Lors d’une conversation à ce sujet dans une interview avec Home Grown Radio à Los Angeles, Burna Boy a fait des déclarations.

« Ce n’est pas une tolérance zéro. C’est comme si tout le monde le faisait, mais personne ne veut être celui qui est vu avec. C’est juste un peu hypocrite. Tout le monde fume de l’herbe », a déclaré Burna Boy.

Le chanteur lauréat d’un Grammy Award a également déclaré que les idées fausses qui entourent cette drogue sont une autre raison pour laquelle elle n’a pas été légalisée.

« C’est comme une merde stupide, mon frère. Tu connais ces vieilles conneries quand ils disent que ça te fait frire le cerveau. Ils essaient de faire croire que si tu en fumes, tu vas devenir fou », a déclaré le chanteur.

« En ce moment, tout le monde est détendu, tout le monde le fait, et tout le monde le sait. C’est juste un sujet dont personne ne veut parler. Personne ne veut en parler, tout le monde est cool. Personne ne veut en faire un truc », a ajouté Burna Boy.

À la question de savoir si les gens sont arrêtés pour possession de marijuana au Nigeria, le chanteur de 30 ans répond que cela dépend de qui vous êtes.

“Si vous pouvez plaire à la personne qui vous arrête à un moment donné”, a-t-il ajouté.

Burna Boy, durant l’interview, a également déclaré qu’il aime venir à Los Angeles parce que l’herbe est gratuite dans l’État et que la meilleure qu’il a eue était dans la ville.

Plan Togo Sommet

Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Real Madrid / Barça : l’énorme somme encaissée par les 2 clubs pour les droits TV