Une ONG de la province de Kirundo, dans le nord-est du Burundi, a signalé ce jeudi 14 mars l’arrestation mardi dernier de 6 lycéennes par la police Burundaise. Elles sont accusées d’avoir griffonné une photo du président Pierre Nkurunziza dans cinq livres de sciences humaines appartenant à  leur école.

Arrêtées sur ordre du procureur de Kirundo, les deux adolescentes de l’école fondamentale de Akamuri, âgées de 15 et 19 ans, ne sont pas les premières à subir ce sort.



Lire aussi : Togo : ‘Hanche kou gbi’, la nouvelle arme secrète de séduction des filles de Lomé

En 2016, des écoliers étaient condamnés à 20 ans de prison ferme pour motif d’avoir mise en cause l’honneur du “tout puissant Président de la république “. Ils ont été ensuite relâchés et réintégrés dans leurs différentes écoles grâce aux mouvements collectifs d’indignation sur la toile.

«Aucun responsable administratif ou judiciaire de la province de Kirundo n’étaient joignable jusqu’à jeudi à la mi-journée», a confié à la presse la fédération nationale des associations engagées dans le domaine de l’enfance (FENADEB).

Selon un enseignant de l’école préférant garder l’anonymat, les enfants sont placés en garde à vue et n’ont pas encore été inculpés

«Cela faisait trois ans qu’aucun responsable n’avait contrôlé ces livre, ce qui n’a pas empêché le directeur d’incriminer toutes celles qui ont eu ces livres entre leurs mains au cours des dernières semaines », a-t-il ajouté.

Un autre enfant de 13 ans aurait été arrêté dans la même affaire mais relâché après car son âge n’atteint pas la majorité pénale défini à 15 ans.