in

CAF : bataille entre l’Égypte et le Maroc pour succéder à Ahmad ?

La course à la présidence de la CAF est déjà lancée. Alors qu’il faudra attendre le mois de mars 2021 pour connaitre le nom du successeur d’Ahmad Ahmad, une âpre bataille entre l’Égypte et le Maroc pour s’adjuger le fauteuil du Malgache serait déjà engagée.

Coronavirus / Ligue 1 : le médecin du stade de Reims se suicide après avoir été testé positif

L’ancien président de la Fédération égyptienne de football, Hani Abo Rida, se prépare pour se présenter à la présidence de la CAF. Selon Le360sport, l’Égyptien a déjà commencé sa campagne électorale en prenant contact avec plusieurs patrons de fédérations africaines, et principalement les détracteurs du président actuel de la CAF.

En totale contradiction avec ses anciennes déclarations, rappelle le média, Hani Abou Rida espère aussi avoir une entente entre les membres de la FIFA et ceux de la CAF.

Coronavirus : la CAF brise le silence sur l’organisation du CHAN 2020

A en croire la même source Fouzi Lekjaa, président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), souhaite, lui aussi, se présenter aux élections qui désigneront le futur président de la CAF. L’actuel vice-président de la Confédération africaine de football voudrait monter en première ligne.

Lekjaa jouit de l’appui de la plupart des membres du Comité exécutif de la CAF, une notoriété qu’il a acquise grâce à son engagement en faveur du développement du football africain. L’objectif du Marocain serait en premier lieu, selon Al Akhbar, de barrer la route à Hani Abou Rida. Mais Lekjaa attend la décision d’Ahmad Ahmad quant à sa volonté de se représenter ou non, avant d’annoncer sa candidature.




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Triste sort déclaré guéri du Coronavirus, il meurt 3 jours après d’une crise cardiaque

Triste sort : déclaré guéri du Coronavirus, il meurt 3 jours après d’une crise cardiaque

Neymar revient sur son hommage pour Kobe Bryant