CAF / Présidence : mauvaise nouvelle pour Ahmad Ahmad, Omari et Zetchi

Les élections pour la présidence de la CAF sont prévues le 12 mars 2021 à Rabat lors de l’assemblée générale de la Confédération africaine de football (CAF). Après que la candidature d’Ahmad Ahmad a été rejetée, c’est le tour des candidatures de l’Algérien Kheïreddine Zetchi et du Congolais Constant Omari.

Le ciel s’assombrit pour ces trois prétendants qui pensaient apporter leur pierre à la construction du football africain. Le rejet de ces deux candidats est stipulé dans une correspondance en date du mardi 26 janvier 2021.

Actuel président par intérim de la CAF, Omari fait l’objet « d’une enquête formelle en cours par la commission d’éthique de la FIFA », nous apprend la correspondance. De son côté, Zetchi se voit reprocher d’avoir oublié de « signaler des sanctions imposées par la CAF et la Ligue de football professionnel d’Algérie ». Le patron de la FAF a déjà annoncé qu’il va déposer un recours pour contester cette décision.

S’agissant du président sortant de la CAF, Ahmad Ahmad, il fait l’objet d’une suspension de 5 ans de toute activité liée au football imposée par la FIFA.

Après ce coup de froid, il reste en lice l’Ivoirien Jacques Anouma, le Sénégalais Augustin Senghor, le Sud-Africain Patrice Motsepe et le Mauritanien Ahmed Yahya qui sont autorisés par l’instance africaine.

Avec afrik-foot.com

Plus d'articles
Le massage thaïlandais inscrit au patrimoine immatériel de l’Unesco