Crédit photo : ortb

Calixthe Beyala : « réseaux sociaux, ce média fait perdre la tête à beaucoup »

L’écrivaine franco camerounaise Calixthe Beyala critique les médias sociaux. Notamment ceux qui traînent dans la boue des icônes de la société. 

« Les réseaux sociaux : ce média qui fait perdre la tête à beaucoup ! Lettre ouverte à Ousmane Sow ; un tetrel répond à Agatha Christie ; Machin chouette clash Beyonce. Et les voilà accolant leurs photos à celles des personnalités auxquelles ils veulent se mesurer, oubliant qu’ils ne pourront jamais péter aussi haut que ceux qu’ils veulent défier ! », déplore celle-ci.

Plus loin, elle parle de l’imposture. « Leur frénésie est telle que certains croient qu’en accolant leur nom ou leur photo à ceux de ces personnalités, ils se mettent au même niveau que ces icônes, qu’ils deviennent l’espace d’un cillement les égaux de celles-ci. Et ça y va dur dans ce rêve de toucher du doigt le ciel ; ils se vautrent dans cette situation cocasse de la grenouille qui se prend pour un bœuf ».

Équilibre infime

« Et c’est comique ! Et c’est assez drôle ! Et c’est ridicule ! Car s’ils savaient combien ces personnalités se fichent d’eux ! ET, Oh combien, ils les méprisent… Non point parce qu’ils ne sont rien, car le vide est plein, mais parce qu’ils se prennent pour ce qu’ils ne sont pas, à savoir qu’en empruntant une identité qui n’est pas la leur, ils n’ont plus d’identité du tout », s’indigne l’écrivaine.

Avec actucameroun.com

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison et 195 millions FCFA d’amendes