Tanko Timati

Le président camerounais, Paul Biya s’est adressé aux jeunes camerounais, le dimanche 10 février, à la veille de la 53e édition de la fête de la jeunesse qui se déroule ce lundi.

Paul Biya, Cameroun, jeunesse, alcoolisme, toxicomanie
Paul Biya

Paul Biya qui a d’entrée de jeu refait le constat du « recul de la solidarité » entre les nations et du retour en force des « égoïsmes nationaux », a abordé le point sur l’Émergence dont il dit en avoir fait, une cause nationale avant d’interpeller les jeunes à défendre les acquis.

Il est revenu sur son discours d’investiture du 6 novembre 2018 dans lequel il demandait aux jeunes de ne pas « perdre espoir ».

Il a par ailleurs évoqué le chômage des jeunes et les politiques mises en place par le gouvernement pour lutter contre ce phénomène. Cependant, selon lui, des efforts ont été faits dans ce domaine.

« Plus de 500 mille emplois ont été créés en 2018 grâce aux grands chantiers en cours, aux projets agricoles et routiers », a-t-il souligné.

Un accent particulier a été mis sur les dérives de la jeunesse camerounaise, que Paul Biya a d’ailleurs pointé du doigt. Il a invité son gouvernement à prendre des mesures urgentes pour mener un combat sans merci contre la consommation de l’alcool et des drogues, des fléaux qui minent la jeunesse.