Cameroun : femme accusée de vol et déshabillée ; du nouveau dans l’affaire

Accusée de complicité de vol de mèche à Yaoundé, une jeune femme a été déshabillée et forcée à exhiber ses parties sexuelles devant une caméra. Les faits se sont déroulés le mardi 6 juillet 2021 et la vidéo abjecte a ensuite fait le tour des médias sociaux.

Après cette humiliation, Madame Esther Mamadi a porté plainte contre ses bourreaux auprès du Commandant de la Gendarmerie de Tsinda le même jour. Victime du voyeurisme de certains Camerounais, elle demande à la justice de faire son travail.

« Je me suis rendue dans un salon de coiffure le 5 juillet 2021 pour faire mes achats. Malheureusement, j’ai volé un téléphone que j’ai remis par la suite», relate-t-elle dans un document dont Actucameroun a obtenu copie.

Selon son récit, la propriétaire des lieux a ensuite fait appel à un groupe de personnes qui l’ont tabassé, l’ont dénudée et lui ont demandé « d’écarter ses jambes pour filmer ses parties intimes ».

C’est pourquoi, Esther Mamadi exige que « justice soit faite » conformément à la loi du 21 décembre 2010 sur la cybersécurité et la cybercriminalité au Cameroun. 

Plus d'articles
Mercato: Icardi décidé à quitter le PSG