Crédit photo : lavoixdujuriste

Cameroun : Paul Biya révoque 3 magistrats

Irrité par le comportement absentéiste de certains cadres contractuels de la fonction publique, le président Paul Biya a signé le 5 mai 2021, une série de trois décrets révoquant des magistrats de leurs fonctions. Ils sont donc trois qui ont été révoqués du corps de la Magistrature par le premier magistrat camerounais. 

Ainsi « Monsieur Meke Landry Martial (Mle 588 609-J), magistrat de deuxième grade, est pour compter du 30 septembre 2019, date de son abandon de poste, révoqué du corps de la Magistrature, avec suspension des droits à pension », peut-on y lire dans le 1er décret signé ce jour-là par le chef de l’État.

Par ailleurs, « Madame Njuzy Laura Anyijap(Mle 655 256-R), magistrat de 1er garde, est pour compter du 5 avril 2019, date de son abandon de poste, révoquée du corps de la Magistrature, sans droits à pension », a précisé le décret présidentiel.

« Sans droits à pension »

Et pour finir, « Madame Ngakono Ntonga Thérèse Gabrielle (Mle 655 344-Z), magistrat de 1er grade, est pour compter du 25 juillet 2016, date de son abandon de poste, révoquée du corps de la Magistrature, sans droits à pension », a décidé le président de la République.

Rappelons que ce n’est pas la première fois que de telles sanctions sont appliquées aux magistrats. Récemment, le juge à la Cour d’appel du Nord-ouest, Chi Valentine Bumah, a été révoqué de ses fonctions sur le décret numéro 2020/398 du 27 juillet 2020, pour abandon de poste depuis le 15 juillet 2019.

Avec actucameroun.com

Plus d'articles
Bénin : la Cour constitutionnelle confirme l’exclusion de l’opposition des législatives