Cameroun : Père Lado gifle Roger Milla déjà humilié

Crédit Photo : 970universal

Dimanche dernier, lors de la visite d’inspection des infrastructures de la Coupe d’Afrique des nations 2022, Ferdinand Ngoh Ngoh, le secrétaire général de la présidence de la République est à Japoma avec une forte délégation des anciens Lions indomptables, notamment Roger Milla.

L’ambassadeur itinérant a alors profité de l’occasion pour émettre le vœu que le stade de Japoma soit baptisé en son nom.

« Je veux que le stade Japoma porte mon nom. Cela doit se faire bien avant le coup d’envoi de la CAN 2022 », a indiqué Roger Milla à Ferdinand Ngoh Ngoh.

Une demande qui choque le père Ludovic Lado. L’homme de Dieu estime que Milla n’a pas besoin de supplier pour avoir une reconnaissance.

« Quel est ce pays où Roger Milla doit supplier pour que le stade de Japoma porte son nom ? Merde ! », s’est inquiété le père Lado dans une publication Facebook.

Luc Francis Tambah

Tout de suite, plusieurs internautes soutiennent le post du prêtre Jésuite. « Quel est ce pays où certains Lions Indomptables sont dans la misère totale, où certains sont morts indigents et d’autres veulent avoir jusqu’à la Lune pour eux seuls ? », poste en commentaire Maurice Albert Mota. D’autres internautes estiment que la demande de Roger Milla est mal formulée.

« Pour quelle raison ce stade doit-il porter son nom ? N-a-t-il pas déjà un nom ? Un gourmand de bas étage. Il finira par perdre le peu d’estime que nous lui témoignons », écrit Leopold Dzuno Wafo.

Un commentaire que partage Luc Francis Tambah. « Même au Brésil il n’y a pas de stade Pelé. Celui qui a gagné trois coupes du monde », clame-t-il. Un autre internaute de conclure, « ce n’est pas à lui de revendiquer, si chacun revendique, on va faire comment les crises qui minent le pays, il n’en parle pas », Alouis Teugounzeu.

Quitter la version mobile