in

Cameroun : un vicaire s’oppose au vaccin contre le cancer du col de l’utérus

Au Cameroun, le vicaire du diocèse d’Obala, dans la région au centre du pays, dit non au vaccin contre le cancer du col de l’utérus administré aux jeunes filles de 9 à 13 ans, rapporte Journal du Cameroun. Il estime que ce vaccin est incomplet.

Selon le responsable, il manquerait au vaccin une certaine efficacité face à d’autres virus papiloma humano (VPH) différents des types 16 et 18. Mgr Luc Onambele donne des précisions dans une lettre circulaire adressée le 19 octobre à tous les responsables des centres de santé et les chefs d’établissements scolaires du Diocèse.

Aussi, les jeunes filles de la tranche d’âge 9 à 13 ans n’auraient pas été suffisamment représentées dans les essais cliniques liés au vaccin.

Notons qu’au Cameroun, c’est depuis la rentrée scolaire du 5 octobre 2020 que le gouvernement a introduit le Gardasil, vaccin contre le cancer du col de l’utérus et les autres infections génitales liées aux papillomavirus (PVH) dans le Programme Elargi de Vaccination (PEV). L’objectif de cette campagne est de prévenir le cancer du col de l’utérus en vaccinant plus 400 000 jeunes filles.




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Match Togo-Egypte : l’équipe arbitrale connue

PSG – Manchester United : “ce match s’annonce imprévisible, voire explosif”