Crédit Photo : FranceInfo

Cameroun : une fausse alerte fait scandale autour d’un cadavre à Douala

Dans une vidéo, un membre d’une famille éplorée autour du cadavre à la morgue de Douala, réclame : “ où sont les intestins de mon frère ?” Publiée sur Facebook, la vidéo a été virale.

Des indignations en sont nées, réveillant l’historique des accusations de trafic d’organes humains dans les hôpitaux et les morgues du Cameroun. Dans le cas présent, la vidéo ne montre pas clairement les parties qui seraient amputées sur le cadavre.

Néanmoins, la légende indique que, “la personne souffrait d’une autre pathologie. Mais que les médecins l’ont achevée et déclaré mort par le Covid-19.”

Il a fallu que les responsables de l’hôpital incriminé, l’hôpital Tergal du district de Nylon à Douala montent au créneau pour que dans une lettre d’excuses, les membres de la famille fassent un rétropédalage, confessant que leurs réactions étaient motivées, rien que par l’observation de quelques gouttes de sang sur le cadavre de leur proche.

Il faut toujours s’assurer des faits avant de s’inquiéter de la cause, dit l’adage. “La famille vient auprès du Directeur de l’hôpital Tergal par cette note, demander les excuses à l’endroit de ce mouvement involontaire”, a écrit le représentant de la famille, cité par Dailynews Cameroun. La famille a également reconnu clairement que “leur proche n’a pas été éventré”. Plus de peur que de mal !

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Josey n’en peut plus : cette danse de…sur son tube “zembeleman” la met hors d’elle(vidéo)