CAN 2019 : Après son match contre le Sénégal, l’Algérie risque une sanction de la CAF

La Confédération Africaine de Football (CAF) peut sanctionner la sélection algérienne. L’instance dirigeante du foot africain n’a pas apprécié le comportement de l’entraîneur des Fennecs, Djamel Belmadi, qui n’a pas respecté le règlement des conférences de presse d’avant match.

Lire aussi : Togo : le président Faure Gnassingbé est arrivé à Abuja

C’est le journal sénégalais spécialisé en sports, Record qui en parle, ce samedi. Selon nos confrères, le règlement stipule que les coaches doivent être accompagnés d’un joueur durant les conférences de presse, ce que le technicien algérien n’a pas respecté avant le match face aux « Lions de la Teranga ».

Lire aussi : En route pour l’Espagne, six migrants dont un bébé meurent noyés après un naufrage

Autre grief reproché à l’Algérie, les fédéraux algériens ont snobé le Sénégal et la Caf lors d’une rencontre technique en arrivant au stade 10 minutes après la fin de la rencontre. Face à cet « acte d’insubordination », la Caf a envoyé un rapport à la Commission juridique de l’instance pour d’éventuelles sanctions contre l’Algérie.

Avec Senenews

Plus d'articles
Appel à candidatures pour les bourses au ‘One Young World Summit 2018’ à la Haye (Pays-Bas)