CAN 2019 : des entraîneurs virés après l’élimination de leurs équipes

Des sélections africaines se séparent de leurs entraîneurs. La faute aux déconvenues enregistrées lors de la CAN 2019.

La phase des huitièmes de finale de la 32è CAN s’est clôturé ce lundi 8 juillet avec deux belles affiches : Côte-d’Ivoire – Mali et Tunisie vs Ghana.

Lire aussi : Togo : les résultats du Bac 2019 dans les prochaines heures

Voici des équipes qui ont remercié leurs entraîneurs à cause de l’élimination en huitièmes de finale ou en phase de poule.

La Tanzanie participait pour la deuxième fois à la CAN. Comme en 1980, les Étoiles du Kilimandjaro sont sorties lors de la phase de poule. Si le onze tanzanien était rentré au bercail avec un point (1-1 contre la Côte d’Ivoire), cette fois-ci l‘équipe tanzanienne est sortie avec zéro point. Une déconvenue que la Fédération tanzanienne de football (TFF) a attribuée au coaching d’Emmanuel Amunike. La TFF a ainsi résolu de remercier le Nigérian.

Pays hôte de cette 32è CAN, l‘Égypte de Mohamed Salah a quant à elle été éliminée aux huitièmes de finale par l’Afrique du Sud. Si le président de la fédération Hani Abou Rida a démissionné de son propre gré, le coach mexicain des Pharaons, Javier Aguirre a lui, été démis de ses fonctions par la fédération.

Ayant démarré la compétition sur les chapeaux de roue avec une retentissante victoire (2 – 0) sur la RDC, les Grues ougandaises ont été tenues en échec par le Zimbabwe avant d‘être battues (1 – 0) par les Pharaons. Mais leur aventure en CAN a été stoppée par le Sénégal. La faute au but inscrit à la 15è minute par le métronome des Lions de la Terranga, Sadio Mané.

Lire aussi : Duel Messi – Ronaldo en Ligue des Nations ? voici la réponse de l’UEFA

Pour la fédération nationale de football, il était plus que temps de se séparer de l’entraîneur français Sébastien Desabre.

Avec Africanews

Plus d'articles
Côte d’Ivoire : les passagers d’un véhicule brûlés vifs après son explosion