Joël Tagueu, l’un joueurs camerounais sélectionnés pour la Coupe d’Afrique des nations 2019, ne pourra pas prendre part à la compétition.

Il souffre d’une anomalie d’implantation d’une artère coronaire, tout juste confirmée.



Lire aussi : CAN 2019 : encore une mauvaise nouvelle pour le Sénégal

Le médecin de l’équipe, le Pr. William Ngatchou, “vient de lui détecter une anomalie d’implantation d’une artère coronaire, suspectée au Qatar et confirmée en Égypte, avec un risque non nul de mort subite sur le terrain”.

La nouvelle a été accueillie avec beaucoup de tristesse dans la “tanière” ; le staff et les joueurs n’ont pas pu retenir leurs larmes, selon des informations émanant de l’équipe.

Lire aussi : Bénin : les comptes bancaires de Parfaite, dieu de Banamè, bloqués pour ‘activité suspecte’

Un recours a été introduit à la Confédération africaine de football.

Mais, selon le médecin de l’équipe, il faut être optimiste. Tagueu pourrait rejouer au football, car son anomalie d’implantation peut être réparée.

Il a expliqué que le footballeur a été soumis à des tests similaires durant huit ans, sans que cette anomalie ne soit détectée auparavant.

Lire aussi : Togo : les banques, assurances et établissements financiers fermés pour 72 heures

La nouvelle émeut les Camerounais sur les réseaux sociaux, certains se rappelant avec effroi le décès par arrêt cardiaque très médiatisé du Camerounais Marc-Vivien Foé, à l’âge de 28 ans, en 2003.

Avec BBC

Miss Togo 2019