Polémique autour de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2019). Un supporter algérien a été expulsé d’Egypte et incarcéré dans son pays pour avoir brandi une pancarte contestataire dans un stade.

Le fan de football a été expulsé ce mardi vers Alger avec deux autres supporters algériens, qui avaient allumé des fumigènes et ont aussi été interpellés en sortant de l’avion. Les trois hommes seront détenus jusqu’à leur procès le 2 juillet, selon le frère du premier supporteur.



Lire aussi: Quand l’immigration clandestine s’invite à la CAN Egypte 2019

« Qu’ils partent tous »

« Mon frère a été interpellé pour avoir brandi une pancarte sur laquelle il était écrit ‘Qu’ils partent tous’ », explique son frère, qui ignore les chefs d’inculpation à l’encontre des trois hommes. Depuis le 22 février, l’Algérie est secouée par un mouvement de contestation inédit, qui a poussé le président Abdelaziz Bouteflika à la démission le 2 avril.

20minutes.fr