On connaît les deux premiers qualifiés des demies finales de la CAN 2019. Il s’agit du Sénégal et du Nigeria qui ont sorti respectivement ce mercredi 10 juillet 2019, le Bénin et l’Afrique du Sud. 

Ces matchs des quarts de finale seront aussi marqués par l’utilisation de la VAR, une première dans l’histoire de la compétition. L’expérience du dispositif semble avoir donné des résultats satisfaisants. 



D’abord lors du premier match, sur coup franc, Koulibaly dévie le cuir et Mané prolonge sa course dans le but. Après vérification de la Var, le but est justement refusé sur un hors-jeu de Sadio Mané. L’arbitre de la rencontre, l’Algérien Mustapha Ghorbal a validé très vite après quelques secondes d’échanges avec les arbitres assistants vidéo. Notons qu’au préalable l’arbitre de touche avait été parfait sur son jugement sur la position illicite de l’attaquant de Liverpool. 

Lire aussi: Victoire du Sénégal sur le Bénin : Claude Leroy loue le coaching d’Aliou Cissé

Et sur la deuxième action encore le virevoltant Sadio Mané parti dans l’intervalle. Après de longues minutes d’hésitation, un nouveau but est refusé pour le Sénégal. Mané, parti à la limite du hors-jeu, croyait avoir fait le break. 

Dans le second match, l’Afrique du Sud recommençait à croire aux demi-finales alors que l’arbitre de touche avait annoncé un hors-jeu sur une action des Bafana Bafana qui s’était conclue par un but de Bongani Zungu. Ce dernier est finalement validé, le ballon ayant été dévié par un joueur nigérian. L’Afrique du Sud égalise donc à 1 partout. Mais le Nigeria ajoutera un second but synonyme de qualification grâce à Ekong.

La VAR fait désormais partie intégrante des matchs de la CAN, ce qui n’était pas le cas lors des phases de poule et des 8e de finale. Elle sera au rendez-vous demain jeudi pour les deux derniers matchs des quarts de finale.