Tanko Timati

C’est suite au test d’Imagerie par Résonnance Magnétique (IRM), effectué en vue de la compétition, qui se déroule du 14 au 28 avril en Tanzanie, qu’ils ont été déclarés « hors catégories d’âge ». Ce test, qui s’effectue au poignet, permet de prouver l’éligibilité des joueurs et de déceler de possibles supercheries.

En effet, selon le site beninwebtv, il s’agirait de 3 Camerounais (Arc-en-Ciel Mintongo Mpal, Aliou Soulemanou Hendji et Camal Ryan Moumbagna), 2 Tanzaniens (les noms n’ont pas été dévoilés.) et 1 Guinéen (Alpha Boubacar).

La Guinée, qui avait effectué des tests IRM au Maroc il y a quelques jours, avait recalé deux joueurs avant le début de la CAN.

Cependant, seuls les joueurs nés en 2002, sont dans la possibilité de participer à la compétition continentale, qualificative pour la Coupe du Monde U17, qui aura lieu cette année au Brésil.

Rappelons, que le Nigeria, avait été privé en 2017, de la Coupe du monde U17, à cause de 26 joueurs jugés trop âgés. Il est désormais imposé par le code disciplinaire de la CAF depuis mai 2018. Il est interdit aux sélections de remplacer les joueurs pris en fraude.