Ils représentent 1 % des cas des cancers du sein mais il ne faut pas les oublier, les hommes aussi peuvent développer un cancer au niveau de la poitrine.

Lire aussi : Cristiano Ronaldo : « Je ne fais confiance qu’à 4 personnes dans le monde »



Considéré comme un cancer féminin, celui du sein concerne pourtant, même si à moindre mesure, aussi les hommes.  500 cas sont effectivement diagnostiqués chaque année. Environ 15 % d’entre eux sont liés à une mutation des gènes. Mais d’autres raisons peuvent entrer en jeu : l’âge (à partir de 60 ans), une exposition préalable aux rayonnements, une prédisposition génétique et parfois, suite à une cirrhose du (foi) (qui augmente le taux d’œstrogène et fait baisser le taux d’androgènes).

Quels sont les symptômes ?

Les hommes doivent être particulièrement attentifs car ce cancer étant particulièrement rare, il est parfois diagnostiqué tardivement. Le symptôme le plus commun est une grosseur située près du mamelon. Généralement indolore, il convient de surveiller régulièrement cette zone en l’examinant ponctuellement. Parmi les autres symptômes, on peut retrouver un saignement au niveau du mamelon, des douleurs au sein et une grosseur au niveau de l’aisselle.

Lire aussi : Beauté : ces coiffures qui font perdre les cheveux aux femmes (vidéo)

Mais au fait, le cancer, c’est quoi ?

C’est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire, ou tumeur maligne, anormalement importante formée à partir de la transformation par mutation ou instabilité génétique d’une cellule initialement normale.

Parfois, les cellules cancéreuses envahissent les tissus environnants, ou se détachent de la tumeur d’origine pour migrer vers d’autres régions du corps, c’est ce qu’on appelle des métastases. C’est pourquoi il est important de dépister le cancer le plus tôt possible afin d’éviter cette migration.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : un drame évité de justesse chez le président Alassane Ouattara (vidéo)

La majorité des cancers prennent plusieurs années à se former et peuvent apparaître à tout âge. Ils sont cependant découverts généralement chez des personnes de 60 ans et plus. Les symptômes sont très variables d’une personne à l’autre mais aussi en fonction du type de cancer et de son stade.

Avec Gent Side