Scandale au FEMUA / Koffi Olomide très en colère : « … Je ne peux pas accepter qu’A’salfo se permette…je ne l’accepte pas du tout… », la star brise enfin le silence

Le 12 septembre passé au matin, l’actualité culturelle ivoirienne et Africaine avait été dominée par ce fait troublant au Festival des Musique Urbaine d’Anoumabo (FEMUA).

La désertion du chanteur congolais Koffi Olomide de la scène au bout de quelques minutes de prestation. Enfin, c’est ce que tout le monde croyait. Mais que s’est-il réellement passé ce jour ?

En effet, lors d’un entretien accordé à RFI, dans l’émission couleurs tropicale, le grand Mopao, joint par téléphone est revenu sur le déroulé des évènements et s’est dit très mécontent d’A’salfo, et très déçu par le comportement amateur de certains médias.

« J’aimerais prendre à témoin les patrons de RFI, France 24 et de Jeunes Afrique…Quand j’ai terminé ma prestation au FEMUA vers 7h du matin, il y avait encore à peu près 1000-2000 personnes, j’ai salué le publique…J’ai reçu un message d’A’salfo de Magic System, qui je crois est le promoteur de l’événement. 

C’est lui qui m’a dit que c’était la troisième fois qu’il me demandait de venir à ce festival…J’ai reçu un message de sa part qui m’a réconforté, il m’a écrit : ‘’ Je suis désolé cher aîné, j’avais prévu que tu passes vers minuit une heure du matin, mais les retransmissions directs télé nous ont mis en retard de deux heures…

Et je l’ai entendu aussi dire que ”non, on devrait pas oublié le festival, la fête au profit d’une petite bouteille qui se serait cassée”.  J’ai ressenti cela comme une espèce d’insulte. Je ne peux pas accepter qu’A’salfo dont je suis le parrain. 

Moi, j’étais le parrain de Magic System au Zenith la première fois qu’ils ont joué en France, ils m’ont demandé d’être leur parrain ce groupe. Je ne peux pas accepter qu’il se permette en parlant de moi en faisant allusion à une petite bouteille cassée, je ne l’accepte pas du tout… », s’est-il indigné.

Platinium Card BAT

Phone Promo TG

Golden Tulip Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
CEDEAO : le lancement de la monnaie unique “ECO” reporté à cette date