in ,

Carla Bruni interrogée sur Melania Trump : sa drôle de réaction

Carla Bruni manie les mots comme personne, et elle vient une nouvelle fois de le prouver. Dans le cadre de la sortie de son nouvel album intitulé Carla Bruni et disponible depuis le 9 octobre, la chanteuse a accordé un entretien au magazine Numéro, au cours duquel elle a notamment évoqué les rôles des Premières dames, en France et aux Etats-Unis.

Interrogée sur le travail de l’actuelle First Lady Melania Trump, l’épouse de Nicolas Sarkozy a déclaré : « Quelle question ! Non mais, comment vous êtes ! Vous exagérez ! Je ne sais pas, il faudrait que je me renseigne. Vous savez, je ne suis pas la politique ». Une bien jolie pirouette pour éviter d’entrer dans les détails, alors que l’insaisissable Première dame des Etats-Unis peine à jouir de la même popularité que ses prédécesseuses.

Si elle n’a pas su trouver les mots pour s’épancher sur l’épouse de Donald Trump, Carla Bruni n’a au contraire pas tari d’éloges sur Michelle Obama et Laura Bush. « Michelle Obama, avec sa campagne “Let’s Move!”, a fait un travail remarquable pour lutter contre l’obésité infantile et la malbouffe aux États-Unis. Laura Bush, qui était bibliothécaire avant de devenir First Lady, a quant à elle énormément travaillé pour la promotion de la littérature et de la culture outre-Atlantique », a-t-elle déclaré.

Pour Carla Bruni, la page de l’Elysée s’est tournée il y a déjà huit ans, elle qui avait mis entre parenthèses sa carrière de chanteuse pour accompagner l’homme de sa vie dans son voyage politique. Un rôle qu’elle ne regrette pas du tout aujourd’hui, comme elle l’a expliqué le 17 octobre dernier sur RTL. « Rien ne me manque de cette période-là. Même si je suis nostalgique d’un point de vue poétique, je n’ai très peu de regrets », avait affirmé la grande amie de Brigitte Macron.

Source : Gala




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

PSG : le Qatar songerait à un retour de Laurent Blanc !

Togo : l’ANVT recrute pour 460 postes (21 octobre 2020)