Carlos Ghosn: des images inédites de la fête d’anniversaire à Versailles

Des invités accueillis par des gardes en costumes d’époque. Des musiciens et des danseurs. Un repas servi par Alain Ducasse et une visite privée du château de Versailles clôturée par un feu d’artifice. C’est le cadre dans lequel s’est déroulée, le 9 mars 2014, une fête d’anniversaire organisée par Carlos Ghosn.

Une vidéo Youtube, mise en lumière ce jeudi par l’Express , révèle les coulisses de cette somptueuse soirée qui avait réuni 160 personnes. On y voit l’ancien dirigeant de l’Alliance entouré par ses invités venus, officiellement, célébrer les 15 ans de l’Alliance Renault-Nissan.

Lire aussi : Carlos Ghosn de nouveau arrêté à Tokyo ce jeudi 4 avril à Tokyo

Sauf que la date du 9 mars jette un trouble. Elle correspond en effet à l’anniversaire de Carlos Ghosn, né le 9 mars 1954, et non à celui de l’Alliance, née le 27 mars 1999. À aucun moment, dans cette vidéo qui dure un peu plus de 8 minutes, n’apparaît un logo du groupe automobile ou un élément qui pourrait confirmer qu’il s’agit bien là d’une fête professionnelle.

La réception ressemble plutôt à une fête privée où l’on voit l’ancien dirigeant embrasser ses invités, ces derniers déambuler dans les allées du château avant de s’installer à table pour dîner. Carlos Ghosn semble y faire un discours mais sur le pupitre, aucune référence à l’Alliance.

RNBV dans le viseur

L’existence de cette fête, dont le coût est estimé à plus de 600.000 euros, avait été révélée en février dernier. À l’époque, l’entourage de Carlos Ghosn tentait d’éteindre la polémique naissante en assurant qu’il s’agissait bien d’un événement professionnel. Les cartons d’invitation, que le Figaro avait pu consulter, faisaient en effet mention d’une fête organisée «en l’honneur» des «partenaires qui ont soutenu l’Alliance Renault-Nissan». «L’invitation a d’ailleurs été envoyée par Carlos Ghosn en sa qualité de PDG de Renault pour fêter les 15 ans de l’Alliance. Il n’y a pas eu de gâteau d’anniversaire et il a fait un discours sur l’Alliance», assurait à l’époque l’avocat de l’ancien dirigeant, Jean-Yves Le Borgne. Ce dernier indiquait que Carlos Ghosn avait bien organisé une fête d’anniversaire privée mais le lendemain et dans un restaurant parisien, le tout financé sur ses propres deniers.

Pour l’entourage de l’ancien patron, le fait que l’enquête interne menée chez Renault n’ait pas mis en lumière cet anniversaire montre qu’il n’est entouré d’aucuns soupçons. L’audit mené chez le constructeur a en revanche levé des doutes sur le financement du mariage organisé au même endroit deux ans plus tard. Reste que la fête d’anniversaire de mars 2014 a, elle, été payée par RNBV, la coentreprise installée aux Pays-Bas et chargée de gérer la structure de l’Alliance. Une enquête a été lancée pour faire la transparence sur le fonctionnement jugé opaque de cette structure. Et elle pourrait aboutir à de nouvelles révélations.

Avec Lefigaro

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Coronavirus : la Chine fait les premiers tests d’un vaccin sur des humains