in ,

Castex : « la France veillera à ne pas laisser impuni » le crime contre les Français au Niger

Ce mardi 11 août, le Premier ministre français Jean Castex qualifiant d’«ignoble » et d’« une extrême violence » l’attaque qui a conduit à l’assassinat des six humanitaires Français, membres de l’ONG Acted, de leur chauffeur et de leur guide au Niger a indiqué que cet acte ne resterait pas impuni.

Chine : Xi Jinping veut que la population cesse le « gaspillage alimentaire »

«La France veillera à ne pas laisser impuni ce crime odieux contre nos compatriotes », a-t-il déclaré en déplacement à Montpellier, après un Conseil de défense avec Emmanuel Macron.

Jean Castex a condamné la «lâcheté difficilement descriptible» des auteurs de ce crime, car leurs victimes étaient «des personnes civiles, jeunes, engagées dans l’humanitaire qui travaillait au service des autres dans un esprit de coopération et de proximité avec les habitants» du Niger.

Le président a annoncé un renforcement des mesures de sécurité des Français au Sahel lors du Conseil de défense, qualifiant pour sa part l’attaque au Niger, qui n’a pas été revendiquée, de « manifestement terroriste ».

Niger : 6 touristes français tués par des hommes armés ce dimanche 9 août

L’attaque a eu lieu dimanche 9 août vers 11 h 30 (10 h 30 GMT) à six kilomètres à l’est de la localité de Kouré qui se trouve à une heure de Niamey, sur la route nationale numéro 1, rapporte Sputnik. Arrivés à moto depuis la brousse, des inconnus ont attendu l’arrivée de leurs victimes avant de les tuer par balle. Une femme qui a réussi à s’enfuir a été rattrapée et égorgée ; un chargeur vide a été retrouvé sur place.

 

 



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Nouvelle-Zélande / Covid-19 : de nouveaux cas après 102 jours

Billie Eilish : la chanteuse entrevoit son futur en rose